Le Casino des Chauvins (documentaire)

Quelque part dans le Haut-Jura, à vingt-cinq kilomètres de la Suisse, dans une vieille ferme, se trouve un drôle de petit café dont l’existence, de l’extérieur, est tout à fait improbable. Le Casino c’est d’abord les habitués : bûcherons, paysans, ouvriers, patrons, jeunes ou retraités savent ce qu’ils viennent chercher : de la bonne humeur et des tournées pas chères. Le Casino c’est enfin et surtout son propriétaire : Pierre Louis Gilbert Benoît pour l’état civil, « P’tit Louis » pour tout le monde. Soixante-douze hivers et une santé qui, malgré une hygiène de vie toute particulière, ferait presque des envieux. Le P’tit Louis, c’est aussi une langue bien pendue qui s’exprime, malgré la solitude de son célibat, à la première personne du pluriel, avec ce « nous » qui lui donne l’impression que l’oncle Raymond et sa mère Marceline sont encore là. Mais le P’tit Louis est loin d’être taciturne et peut même déployer un redoutable art de la conversation.

Réalisation : Christophe FERRUX
Vie des hauts production

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés