Rencontre : Transmission et reconstruction (partie 2) – 24/06/2018

Dans le cadre de la 24e commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda.

Lorsque des lignées entières ont disparu avec leur potentiel de dire, leurs savoirs, leur mémoire et leur pouvoir de création, les générations d’après, en particulier celles qui n’ont pas connu le temps d’avant, se trouvent dans la situation de devoir inventer le langage, la signification des mots et la compréhension du monde, de nouvelles modalités de relation aux autres et d’être au monde. Pour y parvenir, elles ont besoin de rencontrer des personnes qui possèdent la mémoire d’avant et qui peuvent fournir les fragments nécessaires à la fabrication du fil de la continuité humaine.

En partenariat avec Ibuka France

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.